BOURAOUI Nina, ‘La Vie Heureuse’.

Sortie : , Chez : . Écrivain de père algérien et de mère française Nina nous raconte ses souvenirs de vacances d’adolescence à Saint-Malo dans cette Vie Heureuse. On y croise la mort d’une tante, la musique de Klaus Nomi, les boîtes de nuit, les vagues bretonne. On y découvre l’émoi de la découverte des amours au féminin. Nina écrit comme on parle, par courtes phrases, cassantes, pressées, répétitives. Elle courre sans reprendre haleine tout au long de 123 courts chapitres à la sensibilité masquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.