Harrison Jim, ‘Lointains & Ghâzals’.

Sortie : , Chez : . Pensées débridées d’un homme du Middle West sous forme de poésies persanes. On y trouve de tout dont : « Belles femmes (ou filles) enchantées. Acceptez-vous de prendre / place à mes cotés, ou tenez-vous à bousiiler votre vie allleurs ? » ou « Je voulais tire quelques mots du silence avant de dormir, mais aucun / ne correspondait à mes souhaits. Tant de silence et tant de mots. », et bien d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.