Conroy Franck, ‘Corps et âme’.

Sortie : 1993, Chez : . Le conte de fée d’un gamin pauvre de New-York qui se révèle un pianiste de génie après des années de travail, et qui passe du Bronx à Carnegie Hall. C’est un peu à l’eau de rose mais c’est un rêve éveillé et léger, bien documenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.