Roth Philip, ‘J’ai épousé un communiste’.

Sortie : 1998, Chez : . Le deuxième volume de la trilogie qui a commencé par la Pastorale Américaine et s’est terminée par La Tâche. Nathan Zukerman arrivé à l’âge mur passe six nuits à écouter le frère de son ami et mentor Ira Ringold revenir sur la vie de ce dernier en plein maccarthysme. Tableau redoutable d’un couple qui se déchire au cœur d’une Amérique qui s’affirme et se construit, ravages croisés de l’idéologie, industrialisation forcenée d’un pays gigantesque, des pauvres, des riches, des médias, de la violence politique, religieuse, des personnalités complexes, etc. Un style toujours époustouflant pour façonner la fiction et nous servir les histoires de notre misérable humanité dans ce creuset inépuisable que représente l’Histoire des Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.