Denoël Yvonnick, ‘Le livre noir de la CIA’.

Sortie : 2007, Chez : J’AI LU. 60 ans de coups bas des services secrets américains, au moins pour ceux qui ont pu être identifiés et dévoilés. Sur bases de rapports officiels, d’interviews d’anciens agents et d’analyses personnelles, l’auteur racontent les dérapages de l’Agence, commandités par le gouvernement ou initiés par l’ambition de certains de ses dirigeants qui naviguent au plus près entre agir ou respecter la Loi. De l’OSS à la Baie des cochons, du Nicaragua au Chili, du Watergate à Ben Laden, on y parle surtout des échecs de la CIA accompagnés d’atteintes contre la démocratie. Sans doute y-eut-il également des actions gagnantes mêlées à toutes ces dérives et abus de pouvoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.