Otelli Jean-Pierre, ‘Erreurs de Pilotage 5’.

Sortie : 2011, Chez : Editions ALTIPRESSE. L’analyse détaillée d’erreurs de pilotage dont celle du vol Air-France Rio-Paris en 2009. Dans ce dernier cas, l’étude des « boîtes noires » a montré qu’il ne s’est pas agit pas d’une erreur de pilotage mais de quasiment 10 minutes de succession d’actions désordonnées, contraires aux principes et d’un commandant qui n’a pas repris les commandes quand il aurait du. Si ce qui est écrit est vrai c’est vraiment un accident du à l’incompétence. Il est clair que la panique puisse faire perdre ses moyens de raisonner, ce qui est stupéfiant dans cette affaire est que les trois pilotes aient perdu en même temps leurs capacités et n’aient pas compris ce qui se passait. Conclusion : l’Homme est faillible et la machine l’est beaucoup moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.