The Two – 2012/06/01 – Paris le Café de la Danse

The Two au Café de la Danse, un grand escogriffe à la guitare (David, fils de Jean-Michel Jarre), une petite délicieuse au chant (Ara, peintre, fille de Philippe Stark) qui susurre suavement :

I’m 22 and I’m feeling blue/ I’m 22 don’t know what to do.

Accompagnés d’un bassiste et d’un batteur, ces deux là se lancent dans le grand bain de la scène pop-rock. Cela sent les débuts, cela fleure la naïveté, mais il faut bien commencer ! Et il y a derrière cette timidité musicale des années de répétition et de compositions sur cahiers à spirale. Les mélodies sont malignes, les textes un peu amers, les deux voix se complètent harmonieusement, le résultat est agréable d’autant plus que David s’y entend aux guitares, ils nous offriront même une reprise de Michael Jackson (They don’t really care about us), sympathique diversion, et une prestation avec le chanteur de No One is Innocent. L’ambiance est pop-légère, la soirée bobo-bastille. On peut certainement acheter leur premier disque.

Bonne surprise en première partie avec FM Laeti, chanteuse black à la voix soul, accompagnée d’un guitariste : de la joie, de la gaucherie mais du talent, et une voix incontestable.

Churchill Winston, ‘Mémoire de guerre 1941-1945’.

Sortie : 2010, Chez : Tallandier. Depuis la bataille de l’Atlantique jusqu’à Hiroshima, la fin de la 2ème guerre mondiale et les prémices de la guerre froide si bien anticipée par Churchill qui est l’inventeur du terme « rideau de fer ». L’auteur nous emmène sur tous les théâtres d’opération : l’Europe occidentale, les Balkans, la Méditerranée, l’Afrique, l’extrême Orient ; nous fait partager les secrets des réunions des 3 alliés (Roosevelt [puis Truman], Staline et Churchill) menées à travers la planète pour diriger la guerre et préparer la paix, tout au long de ce conflit qui a véritablement embrasé la planète entière.
La traduction a été améliorée par rapport aux éditions originales, le texte sérieusement réduit et agrémenté de notes historiques tempérant l’enthousiasme de l’auteur ou rétablissant la vérité historique.