Mukasonga Scholastique, ‘La femme aux pieds nus’.

Sortie : 2008, Chez : Folio 5382. Ecrivaine tutsi rwandaise réfugiée en France, prix Renaudot 2012, sa famille massacrée lors du génocide de 1994, Scholastique écrit pour conjurer le sort et faire vivre le souvenir. Ce livre sorti en 2008 raconte le sort des tutsis pré-génocide, déportés par le pouvoir hutu de leurs collines verdoyantes vers la plaine asséchée, après que tous leurs biens aient été volés ou brûlés. C’est l’histoire d’une famille, d’un village, hanté par la crainte des hutus, élevé dans la peur des tueurs qui, hélas, reviendront en 1994 pour assouvir leur haine. C’est la vie de tous les jours dans une communauté de l’Afrique de l’Est à la fin du XXème siècle, loin de tout mais perpétuant des traditions ancestrales où l’amour familial et l’instinct de survie dominent tout comme condition de la survie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.