Collectif d’historiens , ‘Le livre noir du communisme’.

Sortie : 1997, Chez : Robert Laffont. Après la chute du mur de Berlin en 1989 et l’effondrement du communisme soviétique et est-européen, certaines archives de ces pays sont devenues disponibles et ont pu être étudiées par les historiens. Cet ouvrage de 1 000 pages retrace l’histoire du communisme tel qu’il a été mis en œuvre par la révolution bolchévique à partir de 1917 puis exporté avec quelques adaptations sur tous les autres continents, exceptée l’Australie.
On y redécouvre comment la « dictature du prolétariat » a été bâtie sur la guerre civile puis la grande terreur, comment Lénine, Trotski puis Staline ont systématiquement et idéologiquement monté un incroyable système de répression seul capable d’imposer une dictature dont l’effondrement en un temps record montre à quel point elle était inadaptée.
Les historiens reprennent nombre de discours, d’ordres signés de la main des leaders communistes (y compris français parfois), de citations du monde intellectuel, qui montrent le cheminement durant la plus grande partie du XXème siècle d’une illusion qui s’est transformée en barbarie. Passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.