Moitessier Bernard, ‘Cap Horn à la voile – 14 000 milles sans escale’.

Sortie : 1974, Chez : Arthaud. Moitessier fut le poète de l’océan, un grand navigateur doublé d’un romantique, qui sait nous faire partager avec émotion les humeurs de son bateau au cœur des quarantièmes rugissantes, et ses émerveillements devant la beauté de la mer et de ses paysages. En 1965 après avoir construit son voilier, Joshua, il emmène sa jeune épouse, de Marseille à Alicante, en passant par les Galapagos, la Polynésie et le Cap Horn. Ce livre passionnant est le journal de cette aventure vécue par un grand marin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.