de Gaulle Anthonioz Geneviève, ‘La Traversée de la nuit’.

Sortie : 1998, Chez : Seuil. Ravensbrück 1945 : la guerre mondiale deuxième du nom se termine mais les camps d’extermination nazis sont encore pleins. Geneviève, nièce du Général de Gaulle y est emrpisonnée pour fait de résistance. Ses tortionnaires la tirent soudain de son baraquement et de son commando de travail pour l’enfermer dans un cachot individuel.
Craignant son exécution, elle raconte les quelques jours d’angoisse alors vécus, séparée de ses camarades de combat et de douleur. Les mots sont d’une grande simplicité et débordent d’émotion. C’était la barbarie au cœur de notre vieille Europe.
Il lui aura fallu 50 ans pour revenir sur cette expérience en 60 pages bouleversantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.