Grèce : effet collatéral du référendum

GR_Vafourakis_201502

Vakourakis, ministre grec des finances (ici en photo avec sa femme) s’auto-qualifiant de « marxiste libertaire » et ayant assimilé la conditionnalité des plans d’aide des contribuables de la zone euro de « terrorisme », a démissionné en ce début de semaine post-référendaire. Il semble que ce soit une sorte de gage donné par la Grèce en faillite à ses créanciers contribuables de la zone euro dont il avait le don d’agacer les représentants lors des négociations sur l’aide financière à octroyer à son pays ruiné. Il est remplacé par un marxiste orthodoxe dont on ne sait pas si sa terrasse donne sur le Parthénon ou pas comme celle de son prédécesseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.