Quignard Pascal, ‘Les désarçonnés’.

Sortie : 2012, Chez : Grasset. Un livre étrange , le septième tome du cycle « Le Dernier Royaume », un style complexe et contemporain, « Les désarçonnés » ne sont pas faciles à aborder… Composé d’une succession de courts chapitres centrés sur une pensée, une référence littéraire ou philosophique ou historique, une comparaison, ce livre de Quignard donne l’impression de post-it collés dans un ouvrage, il n’y a pas trop de fil conducteur, on passe d’une époque de l’Histoire à une autre, qu’importe la pensée de l’auteur se développe et s’expose aux lecteurs étonnés.
Il n’est pas écrit sur la couverture s’il s’agit d’un roman, d’un essai, d’un récit, c’est au lecteur de se faire son idée, il s’agit d’un Quignard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.