Morrissey – 2015/09/26 – Paris l’Olympia

https://instagram.com/p/8BtZPax4_c/;
Auteur

Morrissey toujours vaillant (malgré des rumeurs ayant courues sur son état de santé) passe à l’Olympia ce soir pour sa visite annuelle à Paris. Son dernier disque Word peace is not of your business est sorti il n‘y a pas si longtemps en 2014. L’artiste vient également de publier un premier roman : List of the Lost, après ses superbes mémoires Autobiography en 2013, publiées chez la célèbre maison d’édition de littérature classique Penguin Classics, excusez du peu !

Vêtu de noir et accompagné de son groupe habituel de merveilleux musiciens, il pioche dans son infini répertoire, avec quelques retours bienvenus sur l’époque magique des Smiths. Et toujours cette voix de velours enjôleuse et troublante qui sait se déchaîner sur les riffs électriques de ses guitaristes ou se faire romantique sur les rythmes plus mélancoliques. Outre ses incomparables talents d’écriture et sa présence sur scène, Morissey développe surtout un chant très caractéristique, une voix à la fois chaude mais sans vibrato, claire et limpide, un peu désincarnée. C’est sa marque de fabrique qui reste inchangée avec le temps qui passe.

Il trébuche sur une reprise d’Elvis Presley qu’il faudra redémarrer à plusieurs reprises, il nous informe qu’il sera le lendemain au concert de Charles Aznavour, il laisse le devant de la scène à Gustavo Manzur pour des solos de guitare flamenco, le tout, comme d’habitude avec de grands effets de fils de micro en parcourant la scène.

Pendant Meat is Murder sont projetés de films d’abattage d’animaux peu ragoutants : l’artiste est constant dans sa promotion du végétarisme. Le reste de la set-list est un vrai bonheur qui touche au cœur, un parcours dans la création de cet artiste hors norme qui est si large qu’il faudrait des heures de concert pour la cerner. Ce soir nous avons picoré l’un des répertoires les plus flamboyants du rock et terminé comme il se doit sur une chanson des Smiths : The Queen is dead, boys/ And it’s so lonely on a limb/ Life is very long, when you’re lonely.

Setlist : 1.Suedehead/ 2. Alma Matters/ 3. Speedway/ 4. Ganglord/5. Staircase at the University/ 6. Kiss Me a Lot/ 7. You’ll Be Gone (Elvis Presley cover) (the song was restarded twice… more)/ 8. World Peace Is None of Your Business/ 9. Yes, I Am Blind/ 10. I’m Throwing My Arms Around Paris/ 11. Boxers/ 12. The Bullfighter Dies/ 13. Oboe Concerto/ 14. My Dearest Love/ 15. The World Is Full of Crashing Bores/ 16. Meat Is Murder (The Smiths song)/ 17. Mama Lay Softly on the Riverbed/ 18. Everyday Is Like Sunday/19. I Will See You in Far-Off Places/ 20. What She Said (The Smiths song)

Encore : 21. The Queen Is Dead (The Smiths song)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.