ROLLAND Romain, ‘Jean-Christophe 1/3’.

Sortie : 1912, Chez : Le Livre de Poche 734/735.

Le roman fleuve de Romain Rolland, prix Nobel de littérature en 1915, pacifiste passionné, admirateur de Gandhi, ami de Stefan Zweig, adorateur de la musique qui guidera son œuvre. Son engagement politique ira jusqu’au soutien de la 3ème internationale et de la révolution russe, option qu’il abandonnera avec le pacte germano-soviétique et les procès de Moscou.

Romain Rolland est surtout docteur es-lettres, ancien élève de l’école normale supérieure où il se lia avec Claudel et agrégé d’Histoire, bref, un homme de culture et de style, qui sait écrire.

On suit dans ce premier volume les vingt premières années de Jean-Christophe, né dans une famille allemande modeste que l’on situe vers la fin du XIXème siècle et que le hasard et la persévérance familiale feront évoluer vers une carrière musicale. Le garçon y consacre toute son énergie jusqu’à la composition mais doté d’un caractère abrupte il va se mettre à dos tous son environnement.

On assiste à l’errance de l’artiste égocentrique tiraillé entre son œuvre et sa vie, sacrifiant cette dernière au bénéfice de la haute idée qu’il sa fait de la première !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.