Religion au Vatican

Fin de partie entre le ministère français des affaires étrangères et la Vatican : Paris voulait y nommer un ambassadeur affichant officiellement son homosexualité, la papauté n’avait jamais accepté les lettres de créances présentées par l’impie. La France l’a finalement nommé dans une autre ambassade ce qui laisse supposer qu’un nouveau candidat français sera présenté au Vatican.

On pourrait d’ailleurs se demander si un simple secrétaire d’ambassade ne serait pas suffisant pour représenter les intérêts français car la véritable question à se poser au-delà des tendances sexuelles de son détenteur, c’est à quoi peut donc bien servir un poste d’ambassadeur auprès du Vatican ? Quelques clics sur le site web de l’ambassade donnent la réponse à la question : cela ne sert à rien sinon à dépenser inutilement les sous du contribuable. D’ailleurs cette représentation fonctionne très bien depuis plusieurs mois sans ambassadeur et, de ce fait, avec un budget de frais de personnel à la baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.