Tic verbal compulsif : la séquence

Le terme séquence est de plus en plus employé par la classe médiatique et de façon souvent inappropriée pour désigner un moment politique comme « la séquence des élections primaires », et non une suite d’évènements comme il se devrait. Cette mode verbale qui sévit depuis plusieurs mois déjà cause bien entendu moins de dégâts sémantiques que le très envahissant « on va dire » dont l’épidémie ne faiblit pas, mais il convient néanmoins de surveiller la prolifération de ce nouveau tic verbal.

Définition du Larousse : nom féminin (bas latin sequentia, succession, du latin sequi, suivre)

Suite ordonnée d’opérations, de phases, d’éléments, etc.

Suite d’unités linguistiques ordonnées conventionnellement.

Dans une installation automatique, suite d’opérations indépendantes se succédant dans un ordre préétabli.

Suite de plans formant un tout du point de vue de la construction du film.

Succession d’images constituant une sorte de narration. (Ce genre est pratiqué par certains artistes conceptuels et certains photographes, tel Duane Michals.)

Succession chronologique typique, concernant les roches d’une formation géologique, les minéraux d’une roche, ou les différentes phases d’un même phénomène géologique.

Réunion d’au moins trois cartes de même couleur et qui se suivent sans interruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.