Louise Attaque – 2016/06/01 – Paris la Cigale

Louise_Attaque_4Louise Attaque est de retour ce soir à la Cigale avec un nouveau disque : Anomalie. Ce groupe qui rencontra un succès fantastique dans les années 90’, mêlant avec bonheur rock et poésie (en français), a rencontré un immense succès qui ne s’est pas démenti ce soir, dix ans après leur dernier disque. Des spectateurs déchaînés ont transformé la Cigale en trampoline géant, reprenant tous en chœur la plupart des morceaux du groupe. Les trois membres historiques sont appuyés par un batteur et un claviériste plus récents.

Gaëtan Roussel, l’âme de cette formation, joue de la guitare, chante, gigue et affiche le sourire éclatant de son bonheur de la scène. Depuis A Plus Tard Crocodile (2005), il a vécu sa vie et mené de fructueuses collaborations musicales plutôt réussies, avec Bashung, Vanessa Paradis… notamment, ainsi qu’une carrière solo originale ponctuée de deux CD (Ginger et Orpailleur) et autant de tournées.

Son style reste le même : grande bringue au crâne glabre, voix érayée et sur-vitaminée si caractéristique, décrochant en bout de phrase, comme cassée pour avoir trop crié ; une voix qui sait aussi se faire romantique pour porter certains de ses mots plein de tendresse. Guitariste rythmique de talent, parolier délicat, funambule des mots, Gaëtan a retrouvé des vieux potes de Louise Attaque et leur bonne humeur fait plaisir à voir et à partager. Le groupe déploie tout ce que le rock pensé par des êtres sympas, intelligents et créatifs peut procurer.

Ce nouveau disque est aussi une excellente occasion pour revenir sur ces tubes qui nous ont dynamités il y a 20 ans Léa, Les Nuits Parisiennes, Ton Invitation… joués avec toujours le même enthousiasme débordant et communicatif. Mais le temps passe, tout de même, malgré les apparences, comme vient nous le rappeler le violon virevoltant sur L’Insouciance : …J’improviserai encore, c’est promis/ Qui a dit que c’est long la vie?/ Et l’insouciance qui me fuit / Voila le vide qui me réduit…

Ce groupe en pleine maturité continue à nous chanter la chanson de nos vies, elle est gaie ou elle est triste, mais elle nous accompagne au long de ces années plus ou moins insouciantes.

Vive Louise Attaque !

Setlist : Ton invitation/ Avec le temps/ Anomalie/ Si l’on marchait jusqu’à demain/ Il n’y avait que toi/ L’insouciance/ Léa/ La plume/ Du grand banditisme/ La chute/ Sur un volcan (La Maison Tellier cover)/ Tu dis rien/ Qu’est-ce qui nous tente ?/ Savoir/ Amours/ Les Nuits parisiennes/ J’t’emmène au vent
Encore : Si c’était hier/ Arrache-moi/ Chaque jour reste le nôtre/ Ta douleur
(Camille cover) (avec The Seasons)
Encore 2 : Un peu de patience (Acoustic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.