Bruce Springsteen & The E-Street Band – 2016/07/16 – Paris Bercy

Bruce_20160711-aBruce Springsteen et son E-street band sont de retour à Paris-Bercy dans le cadre d’une tournée anniversaire de l’album The River sorti en 1980. Du coup ils rejouent intégralement ce disque de légende, l’hymne d’une génération, plus quelques « bricoles » légendaires de leur immense répertoire, soit trois heures et demie d’un show endiablé devant une assistance déchainée et aux anges.

Un concert de Springsteen est un puissant antidépresseur tant l’énergie dépensée, la magie de ce rock puissant et la justesse des textes portent à vouloir profiter de chaque instant pour aller jusqu’au suivant, mais c’est aussi un moment d’émotion car quarante ans de vie sont passés bercés par cette musique. Alors si Bruce et les siens ne produisent plus vraiment de nouveautés de cette envergure, on les remercie sans fin de continuer à être pour jouer et rejouer ces morceaux marqueurs de nos existences !

C’est le deuxième show parisien, celui du 11 juillet a été interrompu de longues minutes par une panne d’électricité totale. Rien de tel ce soir malgré des pics de consommation quand les 15 musiciens sont sur le front de scène face à 15 000 spectateurs qui reprennent en chœur Hungry Heart… Sur I Wanna Mary You il fait monter deux amoureux sur scène qui se demandent ne mariage l’un l’autre, sur The River, bouleversant hommage à la vie de working class hero de sa sœur il sort son harmonica déchirant et nous brise le cœur une nouvelle fois, puis Roy déploie des arpèges un peu clinquantes sur son piano à queue pour introduire le poignant Point Blank, et le double vinyle est ainsi déroulé de bout en bout devant une foule assoiffée de rock.

Comme ils n’allaient pas s’arrêter là, les musiciens enchaînent ensuite un medley de hits interplanétaires, de Badlands à Born to Run en passant par Dancing in the Dark, avant, épuisés et sereins, de rendre les armes après 32 chansons, 3h40 de concert. Le Boss revient pour un seul rappel acoustique sur Thunder Road : Climb in back/ Heaven’s waiting on down the tracks/ Oh-oh come take my hand/ Riding out tonight to case the promised land/ Oh-oh Thunder Road, oh Thunder Road oh Thunder Road/ Lying out there like a killer in the sun/ Hey I know it’s late we can make it if we run/ Oh Thunder Road, sit tight take hold/ Thunder Road.

De la sueur, de la poésie, de l’électricité et de l’amour, Bruce Springsteen continue à transcender les foules et les générations. Quel bonheur, quelle puissance, quelle beauté !

Setlist : Iceman (tour debut)/ Lucky Town/
The River :
The Ties That Bind/ Sherry Darling/ Jackson Cage/ Two Hearts/ Independence Day/ Hungry Heart/ Out in the Street/ Crush on You/ You Can Look (But You Better Not Touch)/ I Wanna Marry You/ The River/ Point Blank/ Cadillac Ranch/ I’m a Rocker/ Fade Away/ Stolen Car/ Ramrod/ The Price You Pay/ Drive All Night/ Wreck on the Highway
Badlands/ The Promised Land/ Growin’ Up/ Because the Night (Patti Smith Group cover)/ The Rising/ Born in the U.S.A./ Born to Run/ Dancing in the Dark/ Tenth Avenue Freeze-Out/ Shout (The Isley Brothers cover)
Encore:
Thunder Road

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.