MEYER Philipp, ‘Le fils’.

Sortie : 2013, Chez : Le Livre de Poche 34092

Une grande saga américaine avec l’histoire du Texas du XIXème siècle à nos jours ; il s’agit de violence, d’ambitions, de ranchs, d’argent, de déboires et de réussites. On suit les aventures haletantes de plusieurs générations de la famille McCullough depuis un rejeton enlevé par les comanches trois années durant jusqu’à son arrière petite-fille qui a transformé l’économie d’élevage du ranch familial en un fructueux business du pétrole.

On valse entre les générations racontées chacune par un de ses membres clé, on saute des massacres commis par les indiens aux horreurs de la guerre entre texans et mexicains, on survole les affres de la guerre de sécession et l’on plonge dans les querelles de cette famille si américaine où se mélangent les poètes, les terriens, les businessmen, les idéalistes…

Tout ceci donne un récit brulant, l’épopée remarquable du deuxième Etat des Etats-Unis d’Amérique fondée sur une violence insondable qui marque encore les esprits aujourd’hui. Le style de Philipp Meyer est à l’image de ce pays : sans cesse en mouvement, tortueux et créatif. Un vrai régal et une grande promesse de la littérature américaine. C’est son deuxième roman seulement mais cet auteur a déjà le souffle d’un William Styron, à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.