Fillon se lâche mais ne lâche rien

François Fillon attaqué de toutes parts continue à se présenter comme victime et commet des déclarations verbales excessives, il parle « d’assassinat politique » le concernant, de « quasi guerre civile » au sujet d’une manifestation à Nantes contre la venue de Marine Le Pen, et nombre de déclarations agressives contre la justice.

Fillon a voté, voire initié, toutes les lois renforçant les pouvoirs du parquet au détriment des juges tout en pestant de façon récurrente contre « la justice laxiste de gauche » et le voilà maintenant acteur d’une action initiée par le parquet national financier…

On peut comprendre que ces évènements soient lourds à porter mais Fillon devrait rester modéré dans ses déclarations et garder son cap. Rien n’est perdu pour lui pour l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.