Les brutes avinées françaises à l’œuvre


Les brutes avinées françaises qui, aux frais du contribuable alignent les défaites au rugby sous les couleurs nationales, ont poursuivi dans la bestialité après une récente correction administrée par l’Ecosse. Voulant sans doute noyer leur crétinerie et leur incompétence dans l’alcool, ils ont déclenché bagarre et agressions sexuelles dans une boîte de nuit locale, au point que la police écossaise en a « entendu » certains, les sortant de leur avion tel DSK à New York il y a quelques années.

Dans un sal état physique, les impétrants ont expliqué s’être soit « fracturé le nez et ouvert la lèvre en sautant [du] lit » soit « ouvert une arcade sourcilière en heurtant un luminaire lors d’un jeu à boire ». Quelle décadence !

Laurent Wauquiez : morceaux choisis

M. Wauquiez, chef du parti conservateur d’opposition Les Républicains (LR) a confirmé, sur la forme et le fond, les propos qu’il a tenus devant une assemblée d’étudiants et que l’un ou plusieurs d’entre eux ont enregistrés et communiqués à la presse. Il va attaquer en justice le journal qui les a publiés.

Ces sorties quelque peu tonitruantes paraissent effectivement plutôt conformes à ce que l’on sait des convictions du personnage, pas de surprises à ce niveau-là. Non, ce qui étonne véritablement c’est le niveau de beaufitude de ces propos qui relèvent plus d’une fin de beuverie au Café du Commerce plutôt que d’un prétendant aux plus hautes fonctions de l’Etat. L’homme joue sur l’abrutissement des masses plutôt que leur rédemption, il parie sur la bêtise et délaisse la raison. Il n’est pas sûr qu’une telle tactique le porte au pouvoir, mais on ne peut pas l’exclure.

On peut quand même avancer que ces candidats aux suffrages des électeurs-contribuables feraient mieux de travailler leurs dossiers et de mesurer leur parole plutôt que de se prendre pour Mme. Michu dans toutes les circonstances possibles. Le nombrilisme de ce personnel politique est détonnant, il pourrait être suicidaire.

Qu’on en juge :

Continuer la lecture de « Laurent Wauquiez : morceaux choisis »