KHADRA Yasmina, ‘L’équation africaine’.

Sortie : 2011, Chez : Julliard.

L’histoire terrifiante de deux allemands pris en otage sur leur voilier par des pirates au large de la Somalie ! C’est un ouragan de sentiments et de violence qui s’affrontent : la haine recuite de l’Afrique contre ses anciens esclavagistes et colonisateurs, la culpabilité de « l’homme blanc », l’attrait du gain, la perte de toute humanité et la mort qui rôde partout. Mais nous sommes dans la fiction alors l’auteur introduit une petite lueur d’espoir qui n’existe sans doute pas dans la vraie vie.

Littell Jonathan, ‘Carnets de Homs’.

Sortie : 2012, Chez : Gallimard. Jonathan Littell, auteur des « Bienveillantes » prix Goncourt 2006, publie son journal d’un séjour de trois semaines dans Homs pour le compte du journal Le Monde. Il raconte au jour le jour le martyr de cette ville syrienne prise sous le joug d’un régime sans foi ni loi. Au cœur des rues de Homs, certaines sous contrôle du gouvernement d’autres sous celui de la rébellion, c’est une guerre urbaine, sinistre où on ne fait de cadeaux à la partie adverse : assassinats, torture, snippers et règlements de compte ; personne n’est à l’abri, ni femmes ni enfants ni civils, c’est une guerre à mort où les intérêts personnels s’entremêlent avec les idéologies, et où l’aveuglement d’un pouvoir familial pose les bases d’un chaos régional dont on est encore loin de la conclusion.

Leroy Gilles, ‘Alabama Song’.

Sortie : 2007, Chez : Folio 4867. La biographie romancée de Zelda, femme de Scott Fitzgerald, écrite à la première personne : l’histoire d’un naufrage, celui de deux talents, celui d’un couple. Une dérive qui se termine dans l’alcool, la dépression et les hôpitaux psychiatriques, et, la mort prématurée de ces deux personnages emblématiques de l’Amérique du début du Xxème siècle. Prix Goncourt 2007, ce roman est écrit sur un style vif et fluide, un excellent bouquin d’été.

Le Bris Michel, ‘Un hiver en Bretagne’.

Sortie : 1996, Chez : Points 369. L’évocation amoureuse de la Bretagne par Michel Le Bris, écrivain voyageur : les parties de pêche de son enfance, le ramassage des goémons en hiver, l’évocation des grands ancêtres coureurs d’océan, sa découverte de la voile dans la baie de Morlaix, ses descriptions émouvantes des couleurs bretonnes, bref, son attachement viscéral à ce pays pur et dur. Son dernier chapitre commence par « Ici, nous habitons le vent », comme un symbole.

Péan Pierre, ‘Le monde selon K.’.

Sortie : 2009, Chez : Fayard. Un ouvrage du polémiste Pierre Péan, à charge contre Bernard Kouchner : sa stratégie de médiatisation humanitaire, son égo surdimensionné ses prises de position pro-tutsis au Rwanda, pro-américaines en général, ses compromissions politiques dans le gouvernement Sarkozy et bien sûr, l’affaire de son épouse nommée à la tête de l’audiovisuel extérieur de la France alors qu’il était lui-même ministre des affaires étrangères. Il y a certainement du vrai dans ce brûlot, mais aussi des excès. Il donne une nouvelle fois une image pas vraiment positive du microcosme politicard et de ses trublions…