Giesbert Franz-Olivier, ‘Le viel homme et la mort’.

Sortie : 1996, Chez : . Les derniers jours de François Mitterrand, rongé par son cancer, racontés par l’un de ses fils spirituels, fasciné par le personnage. Alors que la vie s’essouffle, le vieil homme continue à proférer coups bas et analyses brillantes, continuellement tourné vers l’Histoire de France dans laquelle il désespère de laisser une trace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.