Les ministres et la fumette

Le ministre de l’éducation Vincent Peillon affirme un truc du genre : « il faut débattre de la dépénalisation du canabis. » Cela provoque immédiatement un hourvari de politicards de toutes couleurs et le gouvernement contredit son ministre.

Après Cécile Duflot, écolo, qui avait sorti une saillie du même ordre il y a quelques semaines, la droite se régale de la permissivité de la gauche. Bon, que Peillon et Duflot fument des pétards le soir en rentrant chez eux, grand bien leur fasse, mais qu’ils discourent sans relâche sur ce sujet mineur laisse coi.

Ces ministres de la République devraient consacrer 110% de leur temps à la seule tâche qui vaille : récupérer les 40 milliards d’euros qui manquent pour respecter les engagements de déficit public en 2013. Et donc, plutôt que de bosser, ils nous font part de leurs avis sur la fumette. On rêve, c’est du temps perdu, volé, ils ne sont pas payés pour ça !

Publié le
Catégorisé comme France