Des intérêts corporatistes font renoncer à la simplification en Alsace

Dans un salutaire élan de dé-bureaucratisation l’Alsace a organisé le 7 avril un référendum pour proposer à ses citoyens de simplifier son organisation administrative en fusionnant les conseils généraux et régionaux des deux départements. Las, les électeurs qui se sont fort peu déplacés aux urnes pour l’occasion, ont repoussé le projet qui leur était proposé de montrer l’exemple de la simplification et de l’économie.

Il aurait fallu pour ce faire renoncer aux querelles picrocholines entre les intérêts du Bas Rhin et du Haut Rhin, c’était trop demander !

Publié le
Catégorisé comme France