La vallée de Chateaubriand

MAISON DE CHATEAUBRIAND

Déambulations dans la maison et le parc de Chateaubriand, c’est à Chatenay-Malabry, la Vallée aux Loups, un endroit un peu hors du temps que l‘écrivain a acquis au début du XIXème siècle et revendu une vingtaine d’années plus tard lors de ses ruptures diverses avec Napoléon et les pouvoirs en place. Dans ce grand parc on voit les arbres plantés par Chateaubriand et l’on sent l’âme du romantique qui volète au milieu des petits oiseaux dans un océan de verdure.

Le rez-de-chaussée est une succession de pièces de vie arrangées en mobilier empire, aux murs entoilés de parures qui nous paraissent aujourd’hui désuètes. Le premier étage est consacré à une exposition du trésor du Saint Sépulcre, référence au voyage en Orient de l’écrivain. En méditation devant des toiles du XVIIème siècle ramenées de Jérusalem pour le temps de cette expositions, on entend deux gamines réfléchir à haute voix sur comment elles pourraient organiser une teuf dans cet environnement. Hum, hum…, ces deux miss n’ont sans doute pas encore lu les Mémoires d’Outre-Tombe.