Petits arrangements entre amis

Il s’en sera finalement fallu de peu pour que quelques régions françaises ne soient dirigées par des membres du Front National (FN). Quelques arrangements entre les autres partis (ce qu’on appelle le front républicain) ajoutés à un sursaut civique des électeurs dont près de 60% d’entre eux se sont rendus aux urnes, ont laissé les stars du FN à la porte des présidences. Malgré tout des bataillons de conseillers régionaux FN rentrent pour six ans dans les palais de la République, et ce n’est sans doute pas fini. Les électeurs les ont voulus, ils les ont.

Ce soir sur les plateaux télévisés, les autres partis se gaussent de grands mots « nous avons entendu le message des français, il faut changer la politique, il faut agir vite, prendre des mesures qu’attendent les français… ». Bref, comme personne ne sait vraiment que faire pour améliorer le taux d’emploi et diminuer les déficits des finances publiques on lance quelques slogans qui ne peuvent pas faire de mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.