Calme et sérénité à l’hôpital Georges Pompidou

Le chroniqueur visite un patient au service de chimiothérapie ambulatoire de l’hôpital parisien Georges Pompidou, tout y est calme et organisé, donnant une grande impression d’efficacité et de sérénité ! Le personnel est affairé mais prend le temps d’expliquer ce qu’il fait, et généralement avec le sourire. Bien sûr il n’a pas trois heures à passer avec les familles mais le job est fait avec présence et discrétion. L’hôpital réalise environ cent chimiothérapies ambulatoires par jour. Les infirmières circulent avec leurs armoires à roulettes informatisées et appliquent les protocoles dans des salles silencieuses aseptisées seulement troublées par les alarmes des systèmes de perfusion qui ponctuent leurs tâches, voire quelques ronflements de patients assoupis.

En ces temps où l’on se gausse à parler de « naufrage » du système de santé français, cela vaut la peine d’être rappelé.

Lire aussi : Panique dans un dîner en ville !

Publié le
Catégorisé comme France