Il faut relire la constitution française

Une tempête a fait plusieurs dizaines de mort sur la Côte Atlantique. Des zones inondables ont été inondées par l’océan furieux. On ignorait qu’il existait des zones pavillonnaires sous le niveau de la mer à marée haute. Nous sommes vraiment face à une étrange perception du risque dans notre société moderne : on ferme le Jardin des Plantes dès qu’il y a 3 flocons de neige à l’horizon de peur que les petites grand-mères tombent, on inscrit le principe de précaution dans la Constitution et on habite dans des maisons sur la Côte situées sous le niveau de la mer…

La Charte de l’environnement fait partie intégrante de la Constitution depuis 2004 et prévoit en son article 5 :

Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

Il me semble que la délivrance de permis de construire en zone inondable devrait entrer dans le cadre de cet article constitutionnel. Les maires et l’administration pourraient peut-être relire la Constitution ?

Publié le
Catégorisé comme France