Etats d’âme dans les armées européennes sur leur engagement en Libye

Finalement il semble que la Ligue arabe ait été mal comprise et qu’elle continue de soutenir l’opération occidentale contre l’armé libyenne. Cela n’empêcherait pas des discussions au niveau des gouvernements européens sur qui assure le commandement. Certains pays membres de la coalition, la Norvège notamment, refuseraient d’engager leurs avions tant que le commandement n’aurait pas été transféré du trio Etats-Unis/ Royaume Uni/ France à l’Organisation du traité de l’atlantique nord (OTAN). Il est tout de même un peu étonnant que ces questions de direction n’aient pas été réglées avant le début de l’engagement militaire, peut-être le temps manquait devant l’imminence de la prise de Benghazi par l’armée nationale.

Publié le
Catégorisé comme Afrique