La télévision publique ivoirienne entre deux feux

Toujours la plus grande fantaisie dans la situation ivoirienne. Même la télévision locale passe des mains des uns à celles des autres ! Ce ne doit être pourtant qu’un simple immeuble en ville mais semble-t-il difficile à maîtriser et à occuper ? Eh bien non, ça rentre-ça sort, ça émet pour Alassane-ça émet pour Gbagbo et puis ça s’arrête-et puis ça reprend… On n’est pas sorti de l’auberge, ni d’Abidjan d’ailleurs.

Publié le
Catégorisé comme Afrique