Les traders-fraudeurs passent par la case prison

Ca y est, une première fournée de traders-fraudeurs a été mise en taule au Royaume-Uni. Ces charmants garçons avaient manipulé le taux LIBOR, ils ont à rendre des comptes à la justice britannique pourtant pas vraiment réputée pour ses tendances bolchéviques, particulièrement quand il s’agit des flibustiers de la City, première place financière mondiale.

A priori la commission européenne enquête sur des fraudes du même ordre au sein de la zone euro sur le taux EURIBOR. En taule les frondeurs !

Publié le
Catégorisé comme Economie