C’est fait

On vous l’avait bien dit…

La loi sur le mariage homosexuel a été votée. Il reste encore une petite étape au conseil constitutionnel qui ne devrait pas poser trop de problèmes, puis elle sera promulguée, puis les premiers mariages de personnes de même sexe seront réalisés civilement avec sans doute force flonflons pour les premiers avant que tout ceci ne rentre dans les habitudes.

Une minorité agissante, celle des homosexuels, aura donc réussi à imposer à la majorité une réforme du mariage. Au motif « d’égalité » on a décrété l’équivalence de tout avec tout. Ainsi va la République ! Personne n’en mourra, et cela ne changera pas la face du monde. Le combat suivant de cette minorité est maintenant de faire reconnaître la procréation médicale assistée (PMA) pour les couples homosexuels et, à terme, pour respecter l’égalité entre les couples d’hommes et les couples de femmes, la gestion pour autrui (GPA) si elle était un jour légalisée en France. C’est écrit, on voit mal quels arguments juridiques pourraient désormais être avancés pour refuser ces PMA-GPA maintenant que le mariage a été octroyé !

Les derniers jours de navette du texte entre les assemblées ont donné lieu à de pathétiques éclats de nos élus nationaux qui en sont venus aux mains à l’assemblée nationale. En pointe, le chefaillon du groupe UMP auprès de cette institution, avec une tête de maquignon de province mal dégrossi à qui on ne confierait pas ses économies. Flingueur de service de la droite, il en endosse tous les combats et attaque la majorité avec une mauvaise foi et une énergie comme si sa vie en dépendait. Il s’appelle Christian Jacob et on peut dire qu’il y met du sien. Ce garçon mériterait d’être récompensé si la droite revenait au pouvoir. La République n’y gagnerait pas mais ce ne serait que justice pour ce croisé de l’opposition.

Publié le
Catégorisé comme France