Tapie : de Charybde et Scylla

Incroyable : un des trois juges arbitraux qui avaient octroyé 400 millions d’euros d’indemnisation, dont 40 pour « préjudice moral », à Tapie l’affairiste-repris-de-justice-bling-bling-toujours-bronzé est mis en examen pour« escroquerie en bande organisée ». Il est vrai qu’il doit sans doute lui être difficile d’expliquer que Tapie l’affairiste-repris-de-justice ait pu subir un « préjudice moral » à 40 millions d’euros…

On a du mal à imaginer que ces juges arbitraux, en principe au-dessus de tout soupçon, librement désignés et acceptés par les parties, dont l’Etat, soient de vulgaires voyous. On parle de bande et d’escroquerie. On espère que tout ceci ne sera pas confirmé par des condamnations, ce qui en dirait long sur les pratiques du pouvoir, mais que la justice passe !

Publié le
Catégorisé comme France