Les fréquentations douteuse d’un avocat sulfureux

Karim Achoui, beau gosse à l’air Alain Delon des débuts, ex-avocat médiatique du grand banditisme, impliqué dans de nombre affaires douteuses qui se sont conclues par des condamnations et des acquittements, victime d’une tentative d’assassinat à Paris (il a pris deux balles dans le buffet), radié du barreau de Paris en 2011, Karim Achoui donc, passait en justice contre six voyous impliqués dans sa tentative d’assassinat. Il était la victime devant six accusés, dont l’un qu’il a formellement reconnu comme le tireur. Il a développé devant le tribunal une thèse du complot, accusant la police d’avoir manipulé les accusés pour le tuer.

La Justice a acquitté les accusés. Elle n’a pas retenu la thèse du complot, pas plus que l’assassin pourtant identifié par Achoui. On ne sait donc pas qui a tenté de tuer l’ex-avocat.

En attendant d’y voir plus clair, Achoui se recycle et a monté la Ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM) dont la spécialité est d’attaquer en justice les personnes morales ou physiques présumées coupables d’islamophobie. C’est ainsi que cette ligue a déjà déposé quelques plaintes, notamment contre Charlie-Hebdo et contre la BNP Paribas qui aurait refusé d’ouvrir un compte bancaire au nom de la LDJM.

Tout ceci n’est guère brillant !

Publié le
Catégorisé comme France