L’Ecosse

L’Ecosse s’apprête à se prononcer par référendum sur son indépendance versus son maintien dans la couronne britannique. Evidemment les écossais ruminent une haine ancestrale contre les anglais qui les ont durement colonisés et n’arrivent pas à s’en défaire, alors ils cherchent à se défaire de l’Angleterre. Ce serait évidemment une aberration sociale et économique pour les deux parties, un non-sens politique digne de la création du Kosovo, mais le cœur des écossais penche semble-t-il vers l’indépendance.

Intéressant le cas écossais, car si indépendance il y a il faudra régler quelques petits problèmes comme celui de la devise à utiliser, du partage des dettes publiques, de l’adhésion à l’Union européenne de la nouvelle entité crée, sans parler du sort du château royal de Balmoral. Après tout un partage comparable a été fait lors de l’éclatement de l’Union soviétique, c’est juste de la technique et de la négociation.

Encore plus intéressant, ce pays s’il est créé, ne sera pas automatiquement Etat membre de l’Union européenne et cela équivaudrait à une sortie de l’Union d’une partie du Royaume-Uni. Ce serait une première montrant ainsi que si les traités ne prévoient pas ce cas, sortir de l’Union est tout de même possible et on pourrait ainsi en mesurer les effets.

Accessoirement, la France pourra tirer d’intéressants enseignements de cette aventure pour mieux préparer l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, puis celle des autres départements et territoire d’outre-mer qui arriveront bien un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.