Conseiller inconséquent

Aquilino Morelle, l’ex-conseiller politique de François Hollande qui s’est fait virer pour avoir fait venir à l’Elysée un cireur pour cirer ses chaussures, et, accessoirement, frôlé le conflit d’intérêt lorsqu’il travaillait dans les affaires sociales, Morelle donc, n’est pas content et le fait savoir dans des interviews données à différents journaux. Le garçon n’est pas content, son égo semble fortement atteint et il règle ses comptes contre Hollande et préparerait un livre de vengeance.
Arès le livre de Trierweiler-la-harpie-journaliste-à-Paris-Match (feuille de choux people pour salons de coiffure) et ex-compagne du président, ceux de Delphine Batho, de Cécile Duflot, on s’étonne de la haine que peut provoquer Hollande chez les déçus du hollandisme. Il n’en mérite sans doute pas tant.
En tout cas cette littérature de gare démontre le niveau affligeant de notre classe politique qui ne songe qu’à se faire plaisir sur les plateaux télévisés en s’auto détruisant tout en se prenant pour des écrivains. Un minimum de tenue, de sens de l’Etat, aurait dû les pousser au silence, quitte à publier une fois les évènements passés, si vraiment ils ne peuvent pas s’empêcher de faire profiter au pays tout entier de leurs querelles de clochers !

Publié le
Catégorisé comme France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.