Le Royaume-Uni regarde vers la sortie

Des élections législatives sont remportées franchement par le parti conservateur au Royaume-Uni. Première similitude avec ce qui se passe un peu partout en Europe : les sondeurs montrent une nouvelle fois leur incompétence en ayant avancé des prévisions sans rapport avec la vraie vie. C’est une des curiosités de cette corporation, ils se trompent de façon quasiment permanente, induisent en erreur le monde médiatico-molitico-mondain mais ils continuent à être les vedettes des plateaux télévisés où ils assènent leur prévisions erronées devant un parterre de politicards fascinés par les chiffres faux comme des grenouilles devant un baromètre. Les sondages sont un des problèmes de nos démocraties occidentales en ce qu’ils ont remplacé la réflexion politique.

Deuxième sujet soulevé par cette élection britannique : le parti conservateur a fait part de sa volonté d’organiser un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne avant 2017. C’est une bonne idée, il faut faire ce référendum et que Londres arrête de faire un chantage permanent sur le reste de l’Europe pour obtenir toujours plus pour son statut particulier sur le thème : « retenez-moi ou je fais un malheur ». L’Union en est arrivé à un tel point de complexité et de paralysie qu’il doit être laissé à ses membres la possibilité d’en sortir ou d’en être exclu.

Bien sûr on pense a priori que ce ne serait pas une bonne nouvelle, pour personne, mais en fait on n’en sait rien et c’est la raison pour laquelle cela vaut le coup de tenter l’affaire. Si c’est un désastre, eh bien les pays restants reconstruiront et les candidats au départ y réfléchiront à deux fois avant de renouveler l’expérience ; si cela se passe correctement l’Union pourra être plus ferme avec ceux qui restent en leur ouvrant la porte de sortie s’ils sont par trop exigeants.

Vive le référendum britannique sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.