Religion à Rome

La France s’est mis en tête de nommer un ambassadeur au Vatican qui revendique son homosexualité. La curie manifeste sa mauvaise humeur devant cette marque de mauvais goût en ne bougeant pas. Depuis plusieurs semaines le garçon n’a pas été accrédité…

  • Effet sur la croissance économique : nul
  • Effet sur le bonheur populaire : nul
  • Effet sur les prochaines élections françaises : nul
  • Effet de cet imbroglio diplomatico-mondain sur la marche du Monde : nul
  • Effet de l’absence d’un ambassadeur de France au Vatican : nul

La vraie question à se poser au-delà de la sexualité du candidat est : à quoi peut donc bien servir un ambassadeur de France auprès du Vatican ? La réponse à cette interrogation étant assez claire, il serait opportun d’envisager la suppression de cette ambassade ou, a minima, de sa rétrogradation au rang de simple bureau chargé d’expédier les affaires courantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.