Gbagbo s’est rendu « calmement »

L’arrestation de Gbagbo semble s’être déroulée à peu près calmement. Certains uns de ses affidés ont été rossés et sont apparus à l’Hôtel du Golf ensanglantés. L’ex-ministre de l’intérieur est mort aujourd’hui semble-t-il des suites de son passage à tabac. Il va y a avoir d’autres règlements de compte en attendant que le pays ne se relève.

Déjà Dumas et Vergès, sont sur les rangs pour défendre Gbagbo. Un peu pathétique tout de même.

Publié le
Catégorisé comme Afrique