Exposition Gabritschevsky à la Maison Rouge

Gabritschevsky-d

Eugen Gabritschevsky est un citoyen russe né en 1893 dans une famille aisée et cultivée. Il deviendra scientifique, brillant biologiste ayant travaillé dans des universités de différents continents avant d’affronter des troubles psychiques assez graves (délires) à partir de 1929 qui l’obligeront à intégrer volontairement un hôpital psychiatrique qu’il ne quittera plus jusqu’à sa mort en 1979.

Cet internement le verra sortir de la société des hommes tout en restant conscient. Il mettra à profit cet isolement pour créer une œuvre méconnue mais prolifique, qui sera identifiée par Jean Dubuffet et promue par son frère Georg. La Maison Rouge lui rend hommage et présente une partie de ses peintures, généralement des gouaches et aquarelles colorées et de petit format.

Comme dans une bande-dessinée de science-fiction, on y croise les composants étranges du monde de l’artiste malade : des formes plutôt non-humaines, fantômes ou bêtes de laboratoire, des atmosphères inquiétantes mais des couleurs sereines, une angoisse exprimée de façon touchante.

« Gabritschevsky le paranoïaque tient la chronique bouleversante d’un siècle effroyable. » (Le Monde)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.