Beevor Antony, ‘La chute de Berlin’.

Sortie : 2002, Chez : . Dernier épisode de la 2ème guerre mondiale en Europe, la chute de la capitale du Reich narrée par l’historien vulgarisateur Beevor. On y voit la folie des derniers dirigeants nazis, Staline qui attise la compétition entre ses généraux pour aboutir au plus vite, l’Union Soviétique qui manipule les alliés occidentaux, les civils allemands écrasés sous les bombes et la vengeance de l’armée rouge, les militaires allemands décimés partagés entre le jusqu’auboutisme et la reddition, bref on y découvre l’ultime soubresaut d’une Europe défaite qui ne s’en remettra plus.

Oz Amos, ‘Une histoire d’amour et de ténèbres’.

Sortie : 2002, Chez : Folio 4265. Les tribulations d’une famille juive emportée par l’Histoire terrible du XXème siècle, narrée par Amos Oz, par ailleurs militant de la paix au Proche-Orient. Un grand livre, foisonnant, passionnant, centré sur la vie de la famille Klausner à Jérusalem juste avant et après la création de l’Etat d’Israël, mais avec d’innombrables digressions sur les branches de la famille issue d’Europe centrale. 850 pages drôles et tragiques, haletantes, riches et terriblement humaines ; débordantes de détails puissants, de couleurs et de senteurs, comme l’étal dans un souk de la vieille Jérusalem. On y croise Ben Gourion, les grands intellectuels juifs, la vie au kibboutz, la guerre d’indépendance, les souvenirs atroces de ceux qui sont revenus d’Europe, l’espoir fou d’un peuple martyrisé, les petites histoires de famille, l’amour, la mort, bref, une gigantesque ode à la vie.