Wolfe Tom, ‘L’Etoffe des héros’.

Sortie : 1979, Chez : . L’histoire passionnante de la conquête de l’espace dans l’Amérique des années Kennedy : le mythique Chuck Yeager qui passe le mur du son dans son X1 au-dessus du désert de Californie à l’héroïque John Glenn qui se promène en orbite dans une capsule Mercury. C’est l’Amérique conquérante et naïve, alors que tout était encore possible, racontée par un Tom Wolfe au style haletant, précis et ironique. Une tranche de vie à jamais révolue alors que le cynisme et le business ont maintenant recouvert notre planète d’un voile sombre et efficace.

Boyle T.C., ‘Water Music’.

Sortie : 1980, Chez : . 700 pages foisonnantes et délirantes sur un XVIII° siècle finissant, éclaté entre une Afrique en putréfaction explorée par un écossais candide et volontaire, et un Royaume-Uni où seule la rage permet de survivre. La violence de ces deux mondes est décrite avec profusion et cynisme. Cette violence implacable est élevée au rang de mode de fonctionnement, elle inspire merveilleusement Boyle dont la vision romanesque éblouissante nous emmène au bout de ces aventures humaines entrecroisées. La fiction est haletante, le style flamboyant, et le tout repose sur une reconstitution historique définitivement crédible. Un grand roman !