Soljénitsyne Alexandre, ‘L’archipel du Goulag (tome 1)’.

Sortie : 1973, Chez : . La description par le menu détail de l’univers concentrationnaire soviétique dans lequel tout le monde est ou sera « coupable ». L’explication d’un système à nul autre pareil où le « coupable » doit signer ses « aveux » et où tout est bon pour les obtenir au nom du parti du Peuple. Le récit trace une vaste fresque de la répression et des procès, des années post révolution jusqu’à l’après deuxième guerre mondiale (l’auteur a été arrêté par la police politique sur le front quelques mois avant la victoire). On y chemine de camps en cellules, de train de prisonniers en fourgons pénitentiaires à travers ce si vaste pays que l’on croirait tout entier dédié à la répression. Malgré le coté effrayant des descriptions, le style de Soljénitsyne est plein d’un humour grinçant et d’une vision cynique du système soviétique qu’il a grandement contribué à faire connaître et à combattre de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.