Réalisme politique

Le président égyptien d’obédience islamiste fait parler la poudre contre des islamistes égyptiens après leur attaque d’un poste frontière entre l’Egypte et Israël il y a trois jours, faisant une vingtaine de morts. Les hélicoptères pharaons auraient fait hier également une vingtaine de morts dans les bases islamistes de son propre pays. Comme quoi un président islamiste peut également sévir contre ses propres nationaux islamistes, de même qu’un président socialiste peut également tondre le troupeau de moutons quand il s’agit de financer les dépenses de la République.

Publié le
Catégorisé comme Afrique