Houellebecq Michel, ‘Les Particules Elémentaires’.

Sortie : , Chez : . Incroyable roman de Houellebecq dont le cynisme désabusé croque avec tant de justesse la décadence de notre civilisation. On trouve ici la description minutieuse des perversités de l’individualisme triomphant. Deux frères se croisent au hasard de leurs quêtes respectives : l’un à la poursuite du plaisir individuel, l’autre à la recherche d’une humanité clonée, raisonnable « organisant elle-même les conditions de son propre remplacement ». Le premier finira à l’asile, le second se suicidera au faîte de sa gloire scientifique. Houellebecq développe avec une redoutable précision une philosophie de fin du monde faisant preuve d’une créativité dont on se demande toujours si elle est le fruit d’une imagination foisonnante ou d’un réalisme débridé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.