McGuane Thomas, ‘Rien que du ciel bleu’.

Sortie : , Chez : . L’histoire d’un ancien hippie du Montana reconverti, sans joie, dans les affaires. Sa femme et sa fille vont « planter leurs choux ailleurs » et du coup il perd le moral et son sens du business, passant ses journées à la pêche. Ses deux femmes qui continuent de l’aimer le remettront dans le droit chemin. C’est raconté avec humour et « le détachement lucide de l’authentique désespoir ». Un genre Philippe Djian des grands espaces des montagnes rocheuses. Distrayant.

Giesbert Franz-Olivier, ‘Le viel homme et la mort’.

Sortie : 1996, Chez : . Les derniers jours de François Mitterrand, rongé par son cancer, racontés par l’un de ses fils spirituels, fasciné par le personnage. Alors que la vie s’essouffle, le vieil homme continue à proférer coups bas et analyses brillantes, continuellement tourné vers l’Histoire de France dans laquelle il désespère de laisser une trace.