ECHENOZ Jean, ‘Je m’en vais’.

Sortie : 1999, Chez : Editions de Minuit.

Un galeriste traîne sa lassitude entre ses maîtresses, son inspectrice des impôts et ses voyages aux longs cours à la recherche de nouvelles œuvres. Il quitte tout ce qu’il approche mais ne s’en porte pas plus mal. Une écriture subtile pour narrer la vie nonchalante, apparemment sans saveur de Ferrer, mais finalement pleine de surprises. Un prix Goncourt en 1999 pour ce court roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.