Anonyme, ‘Une femme à Berlin’.

Sortie : 2002, Chez : FOLIO 4653. Un journal quotidien tenu 3 mois durant par une jeune femme, sur la chute de Berlin fin avril 1945 et les premiers moments de l’occupation soviétique. Les petits arrangements pour survivre dans une ville dévastée, les viols en série par l’armée vainqueur, les derniers soubresauts du parti nazi qui ne génèrent que l’indifférence de la population blottie dans les caves pour se protéger des vague de bombardiers alliés, les rumeurs sur les méfaits de l’armée allemande qui se diffusent dans les gravats, le retour de soldats des fronts… Bref, le récit froid et hallucinant de l’effondrement d’une nation symbolisé par les ruines de la ville et la vengeance des vainqueurs. Publié une première fois au milieu des années 50 et plutôt mal reçu en Allemagne, il est ensuite republié en 2002, selon le désir de son auteur, toujours anonyme, après sa mort. Un témoignage unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.